Plus du tiers des résidants en maison de retraite y seraient contre leur gré. Des personnalités appellent à imaginer un accompagnement des personnes âgées plus respectueux de leur souhait.